Marsillargues info
Marsillargues Info - Actualités
Marsillargues Info - Conseils municipaux
Marsillargues Info - Elections
Marsillargues Info - Archives
Marsillargues Info - Vidéos
Marsillargues Info - Célébrités
Marsillargues Info - Histoires de Marsillargues
Marsillargues Info - Histoire de Marsillargues par Paul Pastre
Marsillargues Info - Histoire
Marsillargues Info - Traditions
Marsillargues Info - Liens
Marsillargues Info - Aux alentours
Marsillargues Info - Infos pratiques
Marsillargues Info - Liste des artisans
Marsillargues Info - Artistes
Marsillargues Info - Liste des Associations
Marsillargues Info - Liste des commerçants
Marsillargues Info - Contacts
Marsillargues Info - Histoire

  

www.marsillargues.info

www.marsillargues.info, le nouveau site d'information sur la ville de Marsillargues (Hérault - 34590)

Le château : son histoire par Régis Mayoral

Le château.

Vous savez entre Marsillargues et son château, c’est une longue histoire passionnelle, qui remonte à 1305, début XIV ème siècle. Voyez-vous, le château comme dans tous les villages, était le symbole formel du pouvoir, de la puissance et de la richesse. N'oublions pas que jusqu'au premier tiers du XX ème, un membre de la noblesse occupait ce château avec un rôle social et politique considérable. Le château, c’est la marque par excellence de l’identité de notre village. Ce qui me subjugue le plus dans la topographie du lieu, c'est le triangle que forment le château, la mairie, et l'église, au milieu duquel se trouvent les arènes. On retrouve comme tracé sur le sol par la volonté des hommes, une géométrie politique particulière qui définit dans un espace limité, le cloisonnement des trois ordres de l'époque de l'ancien régime. Face à face le château seigneurial et l'église St Sauveur, lieux fermés, clos, représentant la noblesse, et le clergé. Entre ces deux mondes, la mairie en retrait, les arènes au milieu, autrefois appelées " le plan", c'est l’espace dévolu au tiers état, avec les notables bourgeois à la mairie et le petit peuple au "plan", lieu ouvert, libre d’accès où il pourra s'amuser. Tous ces mondes se côtoyaient et étaient plus proches qu'il n y paraît. C'est sûrement pour ça que la révolution française n’a pas fait de ravages dans notre village, je pense que finalement toutes ces communautés s’entendaient bien.

Les premières traces du château dans la « villette » de Marsillargues, remontent à 1305 (cuisine, prisons, cul de basses-fosses, en sous-sol, le donjon). Ce château seigneurial fait partie du fief dévolu à Guillaume de Nogaret par le roi Philippe le Bel.

Mais c’est Raymond, fils adoptif de Nogaret, qui embellit le château et y organise des fêtes. Un tournoi y est même donné le 26 février 1324 par Raymond de Nogaret.

Aux Nogaret succéda par les femmes, la famille des Louet. De 1576 jusqu’à la Révolution, les de Louet y résident et ce sont eux qui en feront une vaste demeure superbement décorée, abritant des trésors d’art.

En 1837, les Calvière succèdent aux de Louet, et en 1875 les de Saizieu aux Calvière.

A la Renaissance, le château s’agrandit et s’embellit par la construction de la façade nord sur la cour d’honneur. Cette merveilleuse façade est édifiée en 1576. De style renaissance, elle comporte dans sa partie supérieure douze bas-reliefs ornés de guirlandes de fruits, de masques, de bucranes. On peut distinguer un porc épic , emblème de Louis XII, dans un croissant les armes de Diane de Poitiers, une salamandre, emblème de François 1er.

En face, la façade sud est plus récente, elle date de 1679 et a été construite sous le règne de Louis XIV. Elle porte de nombreux monogrammes et soleils, emblèmes de ce monarque. Les panneaux de la partie inférieure sont décorés de trophées et tableaux historiques.

L’orangerie se trouve à l’est, à droite en entrant par le grand portail des arènes, en face de la tour carrée. On peut remarquer ses balustres à panse ronde, ses arcs surmontés de clefs sculptées représentant les quatre saisons.

“Dans le nuit du mardi 19 au mercredi 20 mai 1936, vers une heure du matin les pompiers de notre ville étaient alertés par le clairon et le tocsin. Un incendie venait de se déclarer au château….

Immédiatement notre compagnie de sapeurs pompiers sous la direction du sous lieutenant Bianco et du fourrier Dousset furent sur les lieux et mirent en activité l’arroseuse.

On ignore les causes du sinistre, soit qu’il soit dû à un court circuit ou à une combustion lente. La vivacité avec laquelle le feu s’est répandu fait supposer que les tentures et les tableaux se sont enflammés rapidement. Le service d’ordre a été organisé sous les ordres de M. Martin, notre appariteur.”

Extrait du « Petit Méridional » (voir l’article intégral)

Cet incendie a détruit la partie ancienne du château et dévasté, la grande galerie, l’escalier d’honneur, la chambre Louis XIII, et tout l’étage supérieur de la façade nord. Beaucoup de trésors inestimables ont été dévorés par les flammes, meubles précieux, livres rares et anciens, tableaux de maîtres de Rembrandt, Greuze, Téniers, etc…

Le château est propriété de la commune depuis 1948.

Au cours des siècles, le château de Marsillargues a vu passer des hôtes illustres, citons : le roi Charles IX, en décembre 1564 ; Chatillon, fils de Coligny en avril 1570 ; le duc de Montmorency, en août 1622 ; le roi Louis XIII et le cardinal de Richelieu, en juin 1629 ; Mme de Sévigné fut de passage au château pour aller à Montpellier consulter le professeur Fizes ; elle écrit « du pont de Lunel nous allâmes coucher chez la marquise de Calvisson. »

Le château est inscrit à l’inventaire des Monuments historiques depuis 1925, et classé depuis 1952.

Un musée créé en 1948 par l’Association des Amis du Musée est installé dans trois salles basses du château. Il contient de nombreux objets provenant du château, des dons de particuliers, des pièces diverses anciennes, des outils ancestraux, des vêtements, des armes, etc..

Les vestiges gallo-romains, autels, stèle, pierre tombale sont particulièrement remarquables.

Le musée est ouvert en saison (du 1 mai au 30 septembre) tous les mercredis de 15 h à 17 h.

Pour les groupes, une permanence téléphonique au 04 67 65 41 58, est assurée toute l’année les mercredis après midi.

Aujourd’hui la grande galerie du château (galerie Louis XVI) abrite la nouvelle bibliothèque, l’espace est vaste, clair, confortable dans un environnement prestigieux.

De nombreuses possibilités pourraient être offertes aux associations d’utiliser l’orangerie pour organiser des manifestations, événements particuliers, réunions, expositions, ce lieu étant propice à devenir un lieu de vie, de culture, de création pour tous.

Malheureusement malgré une forte contestation du conseil municipal et de l’opinion publique, cette salle a reçu l’affectation de « salle des mariages » ce qui va limiter son utilisation.

En ce moment la commune a entrepris divers travaux importants de réhabilitation Longtemps sous utilisé cet ensemble architectural admirable, demeurait sans âme, et personne ne bénéficiait de son énorme potentiel. C’est pourquoi il faut avoir la volonté de le rendre vivant, de restituer à ce lieu un rôle central, de le confier aux Marsillarguois pour en faire un espace naturel de rencontres et d’échanges.

Régis Mayoral