Marsillargues info
Marsillargues Info - Actualités
Marsillargues Info - Conseils municipaux
Marsillargues Info - Elections
Marsillargues Info - Archives
Marsillargues Info - Vidéos
Marsillargues Info - Célébrités
Marsillargues Info - Histoires de Marsillargues
Marsillargues Info - Histoire de Marsillargues par Paul Pastre
Marsillargues Info - Histoire
Marsillargues Info - Traditions
Marsillargues Info - Liens
Marsillargues Info - Aux alentours
Marsillargues Info - Infos pratiques
Marsillargues Info - Liste des artisans
Marsillargues Info - Artistes
Marsillargues Info - Liste des Associations
Marsillargues Info - Liste des commerçants
Marsillargues Info - Contacts
Marsillargues Info - Histoire

www.marsillargues.info

www.marsillargues.info, le nouveau site d'information sur la ville de Marsillargues (Hérault - 34590)

Le feu au château de Marsillargues - 1936

Article paru dans le journal « petit méridional »

Le feu au château de Marsillargues.


Nuit du mardi 19 au mercredi 20 mai 1936.


Marsillargues, 20 mai 1936.


Cette nuit, vers une heure du matin, les pompiers de notre ville étaient alertés par le clairon et le tocsin. Le bruit se répandit qu'un incendie venait de se déclarer au château, sur la place, en plein centre de la ville, appartenant à M. de Saizieu, absent depuis une douzaine jours.

Immédiatement notre compagnie de sapeurs pompiers sous la direction du sous lieutenant Bianco et du fourrier Dousset furent sur les lieux et mirent en activité l'arroseuse.

L'incendie paraissait s'être déclaré partout à la fois car les flammes sortaient des quatre coins des appartements. Deux lances ont été aussitôt mises en batterie et on a craint un moment pour les immeubles voisins, séparés du bâtiment en feu par les rues étroites soit rue derrière le château et rue Denfert Rochereau   .

Devant la violence du sinistre M. Brun   , maire, un des premiers sur les lieux fit téléphoner au service des pompiers de Lunel    et Montpellier   . Ces derniers arrivèrent vers trois heures du matin sous la conduite de leur capitaine et peu après arrivait  la compagnie de Lunel   . Mais déjà les pompiers de notre ville avaient en grande partie maîtrisée l'incendie.


Comme le château était fermé, il fallut pour y pénétrer enfoncer les portes à coups de hache. Les dégâts sont d'autant plus considérables que c'est le cœur même du château qui a brûlé.

Le grand escalier avec sa grille en fer forgé et sa galerie de tableaux est complètement détruit. Il ne reste également que des débris fumants de la vaste salle d'honneur et de la fameuse chambre historique Louis XIII    ornée d'un plafond de grande valeur et de la bibliothèque  où étaient entassés de nombreux manuscrits et livres anciens. Seule l'aile droite avec sa salle à manger et quelques chambres a pu être épargnée.


On ignore les  causes du sinistre, soit qu'il soit dû à un court circuit ou à une combustion lente. La vivacité avec laquelle le feu s'est répandu fait supposer que les tentures et les tableaux se sont enflammés rapidement. Le service d'ordre a été organisé sous les ordres de M. Martin   , notre appariteur.


Il est difficile de dire à quelle somme les dégâts peuvent être évalués étant donné les antiquités accumulées, tableaux, livres, tentures, bibelots, etc.… complètement détruits.

Nous tenons à féliciter sincèrement les pompiers de notre ville qui munis de leurs pompes modernes ont pu maîtriser un incendie dont les conséquences auraient été incalculables si les moyens d'action avaient manqué et si le feu s'était communiqué au populeux quartier environnant.


Extrait du « Petit Méridional »