Marsillargues info
Marsillargues Info - Actualités
Marsillargues Info - Conseils municipaux
Marsillargues Info - Elections
Marsillargues Info - Archives
Marsillargues Info - Vidéos
Marsillargues Info - Célébrités
Marsillargues Info - Histoires de Marsillargues
Marsillargues Info - Histoire de Marsillargues par Paul Pastre
Marsillargues Info - Histoire
Marsillargues Info - Traditions
Marsillargues Info - Liens
Marsillargues Info - Aux alentours
Marsillargues Info - Infos pratiques
Marsillargues Info - Liste des artisans
Marsillargues Info - Artistes
Marsillargues Info - Liste des Associations
Marsillargues Info - Liste des commerçants
Marsillargues Info - Contacts
Marsillargues Info - Histoire

www.marsillargues.info

www.marsillargues.info, le nouveau site d'information sur la ville de Marsillargues (Hérault - 34590)

Inauguration du pont

L’INAUGURATION DU PONT DE MARSILLARGUES.


LE 29 SEPTEMBRE 1927.


ARTICLE PARU DANS  « L’ECHO DU VIDOURLE »



 La cérémonie de l’inauguration du pont de Marsillargues qui eut lieu la semaine dernière fut comme l’épilogue de tout ce qui a été dit ou écrit au sujet du « Pont Boulet » qui occupa un si longtemps la chronique.


Dès le matin l’animation est grande dans la coquette cité vidourlaise. C’est un arrivage continue d’autos et d’équipage qui transforment certaines de nos rues en un vaste garage. Un soleil d’or, comme en a seul notre midi, préside à cette fête.


Il est 9 heures quand sur le pont qu’on va inaugurer une clameur retentit annonçant l’arrivée des taureaux. Un seul courra quelques minutes, et les autres repartiront aussitôt pour faire place à la bonne course de l’après-midi.


Aux accents de la « Lyre Marsillarguoise » le cortège se forme place de la Mairie, accompagné d’une foule sans cesse accrue. Les officiels se rendent sur le pont.


Nous avons remarqué, et nous les citons au hasard de la plume : MM. Roustan et Reboul, sénateurs, Bazile, député du Gard, les conseillers généraux de l’Hérault ; Nègre, président ; Justin, doyen d’âge ; notre sympathique ami Daunis, Ables, Almes, de Rodez, Bénavent, etc…


Le conseil général du Gard est représenté par MM. Bord et Mabelly. N’oublions pas M. Routou, maire de Lunel, conseiller d’arrondissement, plusieurs maires des environs, etc. 

 

Tandis qu’on danse sur le pont du Vidourle, comme sur le pont d’Avignon, MM les agents voyers, vogers Pons, Garbeiron, Rouanet, et les entrepreneurs Vidal frères, donnent toutes explications sur la construction du monument.


Après un apéritif  d’honneur offert par la municipalité dans la salle du Casino Dalbert, mise gracieusement à la disposition des organisateurs par son aimable propriétaire, les officiels se rendent à la Mairie où les attend le banquet servi par l’hôtel d’Angleterre de Montpellier.


Nous ne dirons rien du menu qui fut apprécié et des vins variés et choisis offert par la cave coopérative de Marsillargues (vin rosé), par M Vitou (cru du Bosc), Coulondre (cru du Pouget), par la coopérative de Frontignan (Muscat) et par M. Coulondre (Tokay du Pouget) qui furent savourés avec goût.


A la table d’honneur à coté des officiels déjà cités avaient pris place quelques dames, dont les toilettes apportent une note claire parmi le sombre des costumes masculins.


Une table était réservée au Comité du Pont, une autre au conseil municipal, une autre aux constructeurs, une quatrième aux employés municipaux.


La presse gracieusement invitée était représentée par les correspondants de « l’Éclair» , du « Petit Méridional», du « Languedoc Socialiste», et de « l’Écho du Vidourle».


A la présidence, M. Nègre et notre vénéré M. Boulet.


Au dessert, M. Daumas, maire, ouvre la série de toasts. Il remercie en quelques mots tous ceux qui ont bien voulu répondre à son invitation. Après lui, M. Boulet est l’objet d’une large ovation, c’est en vain qu’il veut dire quelques mots. L’émotion qui l’étreint parle assez chez ce vieillard qui vit le plus beau jour de son existence d’homme d’action.


M. Faucon Louis, au nom des 140 qui formèrent le comité, demande que soit gravé plaque qui portera ces mots « Pont Boulet ».


Dans un discours à tendances nationalistes M. Daunis parle du soleil, des courses de taureaux, de l’union plus étroite que ce pont va créer entre Marsillargues et Aimargues. Il termine par des remerciements à tous ceux qui l’ont aidé dans sa tache, sénateurs, députés, conseillers généraux, ingénieurs, constructeurs et aussi au grand méridional Gaston Doumergues qui connaît bien notre pays.


Après lui, parlent successivement MM. Bord, conseiller général de Vauvert, Bazile, député du Gard, Roustan, sénateur de l’Hérault, Nègre, président du Conseil Général, qui tour à tour, avec beaucoup d’esprit et d’à propos parlent des bonnes relations qu’entraînera le nouveau pont pour la prospérité de notre région.


Notre collaborateur, le Maître en gai-savoir du félibrige, Louis Fourmaud, dit au nom de la presse quelques vers de circonstance qui terminent sur un accent languedocien cette belle manifestation.


Il est trois heures. Une foule immense se presse sur les gradins. Il y a du monde dessus et sous les amphithéâtres. Les razeteurs sont en piste, M. Olivier Brun, qui a assisté au banquet prend place à la présidence et la course de taureaux se déroule intéressante jusqu’à la nuit.


Avec la course de taureaux prit fin cette fête de l’inauguration du pont de Marsillargues qui fut parfaitement réussie.


                                                                        L.V.