Marsillargues info
Marsillargues info
Marsillargues Info - Actualités
Marsillargues Info - Conseils municipaux
Marsillargues Info - Elections
Marsillargues Info - Archives
Marsillargues Info - Vidéos
Marsillargues Info - Célébrités
Marsillargues Info - Histoires de Marsillargues
Marsillargues Info - Histoire de Marsillargues par Paul Pastre
Marsillargues Info - Histoire
Marsillargues Info - Traditions
Marsillargues Info - Liens
Marsillargues Info - Aux alentours
Marsillargues Info - Infos pratiques
Marsillargues Info - Liste des artisans
Marsillargues Info - Artistes
Marsillargues Info - Liste des Associations
Marsillargues Info - Liste des commerçants
Marsillargues Info - Contacts

Anciens éditos

www.marsillargues.info

  

Virtuel réel du 4/5/2015



Le virtuel a fait son grand retour lors du dernier conseil municipal. Un petit rappel : entre virtuel et réel.

VIRTUEL

REEL

Nous n’emprunterons pas.

630 000 € d’emprunts budgétisés pour 2015.

Nous soutiendrons nos associations.

Annulation de la subvention du comité d’animation.

Nous maintiendrons nos traditions.

Suppression de courses camarguaises, de la journée du 8 mai aux arènes.

Nous ne modifierons  ni la qualité ni la durée de la fête.

3 jours de bals municipaux supprimés.

Nous augmenterons le prix de l’eau potable pour les Marsillarguois.

Mais nous ferons des dons humanitaires.

Nous serons  à l’écoute de nos administrés.

Aucune concertation avec les riverains, les commerçants et les usagers de la zone bleue du centre-ville.

Nous permettrons aux jeunes Marsillarguois de construire à la Laune.

Hors de prix (env . 300€/m² de terrain).

Nous achèterons en 2015 des locaux décents et salubres pour les services techniques.

Plus d’actualité ? Virtuel ?

Nous défendrons les services de l’état.

La caserne de pompier, la poste : en dangers ?

Nos employés municipaux sont fantastiques.

Mais nous passons en force pour leurs nouveaux horaires et nous abusons d’avertissements et de blâmes.

Les Marsillarguois approuvent notre gestion.

Voir le résultat des élections départementales.

Nous n’augmenterons pas les taux d’imposition, nous maintiendrons la masse salariale.

Ça sent le virtuel…


A suivre... Laurent CREPIN

9/8/2015     EDITO

 Un nouveau "virtuel - réel" spécial festivités.

  

VIRTUEL

REEL

Notre Directeur de Cabinet est exceptionnel, il est compétent, il connait tout sur tout… Heureusement que nous l'avons !

Viré sans préavis, et nous risquons de devoir lui payer des indemnités équivalentes au budget d'une fête votive.

Nous animerons le village, nous soutiendrons les traditions, nous serons présent partout.

14 juillet 2015 : un manadier, des vaches, des jeunes et des spectateurs livrés à eux même dans les arènes après les feux d'artifices (pas d'élus, de clés du toril, de micro…).

Nous communiquerons aux Marsillarguois le cout de la fête votive, au centime près…. Avant même qu'elle ne soit terminée, et sans avoir reçu toutes les factures.

Nous avons fait appel à Mme IRMA, voyante extralucide comptable. Elle a également un don pour endormir les gens…

Le budget de la fête a bondi de 40000 € entre 2013 et 2014.

Nous avons changé les règles comptables pour gonfler les dépenses, ceci nous permettant de justifier des économies pour 2015.

Pour la même raison, les recettes générées par la fête votive ont fortement augmenté.

Chut, ça il ne fallait pas le dire.

Grâce à tout cela, nous n'augmenterons pas les impôts.

Sauf la taxe communale sur l'électricité.

Nous avons travaillé et nous travaillerons avec la jeunesse pour les festivités.

Nous les trierons sur le volet, nous les entendrons sans leur donner la parole, nous les endormirons en les réveillant par un SMS nocturne (SMS envoyé par une adjointe à certains jeunes à minuit !), et pour brouiller les pistes, nous les convoquerons un jour qui n'existe pas.

DERNIÈRE MINUTE : LA MAIRIE BRAQUÉE, MESRINE SUSPECTÉ !

Rassurez-vous, il ne s'agit pas d'un dernier coup du célèbre gangster, mais de l'engagement de MESRINE, un taureau vedette, pour la grande course. En période de vaches maigres, le montant de cette "location" semble disproportionné (entre 1200 et 2000 € ?) par rapport à la capacité de nos arènes. Même s'il n'y a rien à dire sur le prix payé pour cette "star", MESRINE est devenu le taureau le plus cher dans l'histoire des courses camarguaises de la fête votive. Mais bon, il n'y a pas de mal à se faire plaisir (avec l'argent des administrés)


A suivre... Laurent CREPIN

15/12/2015    


Qui sont les "Cépanous" ?


  

Le problème

La réponse

Les terrains à la Laune sont chers.

C'est pas nous, c'est Hérault Aménagement.

Une antenne relai flirte avec les habitations.

C'est pas nous, c'est Orange.

Des riverains du Vidourle sont quasiment bloqués chez eux.

C'est pas nous, c'est le Syndicat du Vidourle qui a les clés des barrières.

Des budgets sont drastiquement revus à la baisse (dont fête et cérémonies, fournitures générales…).

C'est pas nous, c'est la faute de l'état.

Des employés municipaux, qui sont aussi pompiers volontaires, sont interdits d'interventions de secours d'urgence.

C'est pas nous, c'est à cause au Conseil Général.

La ville et le cimetière sont envahis de mauvaises herbes.

C'est pas nous, c'est la nature.

Des horaires municipaux changés (mairie fermée, problèmes aux services administratifs et techniques).

C'est pas nous, les administrés et les employés ne sont jamais content.

On a contracté un emprunt.

C'est pas nous, c'est le banquier.

Un club taurin obligé d'exiler précipitamment sa course camarguaise à Saint Laurent d'Aigouze.

C'est pas nous, c'est l'état d'urgence.

Bienvenue à Marsillargues, ville gouvernée par une caste spéciale, appelée le clan des "Cépanous".

Laurent CREPIN, www.marsillargues.info