Marsillargues info
Marsillargues Info - Actualités
Marsillargues Info - Conseils municipaux
Marsillargues Info - Elections
Marsillargues Info - Archives
Marsillargues Info - Vidéos
Marsillargues Info - Célébrités
Marsillargues Info - Histoires de Marsillargues
Marsillargues Info - Histoire de Marsillargues par Paul Pastre
Marsillargues Info - Histoire
Marsillargues Info - Traditions
Marsillargues Info - Liens
Marsillargues Info - Aux alentours
Marsillargues Info - Infos pratiques
Marsillargues Info - Liste des artisans
Marsillargues Info - Artistes
Marsillargues Info - Liste des Associations
Marsillargues Info - Liste des commerçants
Marsillargues Info - Contacts
Marsillargues Info - Histoire de Marsillargues par Paul Pastre

  

www.marsillargues.info

www.marsillargues.info, le nouveau site d'information sur la ville de Marsillargues (Hérault - 34590)

Paul Pastre

PAUL PASTRE

(1895-1974)


Né le 16 juillet 1895, issu d'une famille de pure et vieille souche Marsillarguoise, très tôt devenu orphelin de père à 14 ans, en 1909, il se trouva dans l'obligation d'interrompre ses études régulières pour survivre.


Devenu dès l'enfance un merveilleux autodidacte, il ne cessa de parfaire ses connaissances.


 La guerre arrive. Il la fait de 1914 à 1919 ; il fut victime des gaz qui rendirent ses yeux fragiles pour la vie.


Victime de la foudre en 1937, cela n'arrangea pas son état de santé.


Son activité au sein de diverses organisations locales (foot-ball, association des anciens combattants, musée, etc.) fut toujours bénéfique et désintéressée.


Il fut l'un des fondateurs de la société mutualiste (l'Indépen­dante).


Devenu secrétaire de Mairie, sa profession lui permit de rendre de multiples services.


Il s'acquitta toujours de sa tâche avec compétence et intégrité, soutenu par sa femme, née Valentine Seguin.


Amoureux de sa petite ville, il puisa dans de diverses archives (communales, départementales et même nationales, ainsi que dans ses relations très étendues) l'histoire de son passé.


Par des conférences et articles (correspondant de Midi Libre pendant quelques années), il fit revivre ce passé et porta à la connaissance de ses concitoyens le résultat de ses recherches.


Il s'attacha passionnément à la création du Musée, poursuivit sa tâche à la limite du possible, presque au-delà de ses forces et se dévoua corps et âme à ce musée qui porte son nom.


Il voulait éviter que soit perdu le plus petit rien du patrimoine Marsillarguois.


Chez lui, il a laissé une véritable encyclopédie de la vie de sa commune, il ne fait pas de doute que les nombreux documents qu'il laisse continueront à rendre service comme lui-même l'a toujours fait de son vivant.


Le décès de mon frère l'a privé de mener à son terme la publication de ses recherches.


Fidèle à sa mémoire, j'estime de mon devoir de l'assurer et de sauver de l'oubli le résultat de ses travaux.


Je ne saurais trop remercier M. Pierre Pontier qui, par ses en­couragements, son amicale collaboration et ses judicieux con­seils m'a permis d'en assurer la parution.


Charles Pastre.

(1902-1994)